Biograd Na Moru à Dubrovnik

D’abord petit oubli de photo de mouton brushingué.

P1030272-compressor(1)

En ce lundi 8 janvier nous reprenons la magistrale (route qui longe la côte), enfin quelques kilomètres, car nous bifurquons dans les terres et longeons le lac Vransko Jezoro (à voir). L’ambiance change, les villages sont tous petits mais beaucoup vivant: il y a du monde dans les champs. Malheureusement les incendies ont ravagé cette partie de la Croatie l’été dernier mais cela n’enlève rien à ce magnifique décor. Le vent de face fait tout pour nous ralentir afin que nous puissions profiter au maximum de ce paysage. Nous atteignons quand même les magnifiques gorges de la Krka (rivière qui donne son nom au parc naturel régional) ainsi que le pont qui l’enjambe et son fort vent de côté pour le plus grand plaisir de Charlène (heureusement les voitures nous doublent avec largeur). Pause ravitaillement où nous rencontrons le plus pessimiste des croates qui conclut notre conversation ainsi: « votre voyage est trop dangereux vous allez vous faire kidnapper en Chine » (?!?!). Nous arrivons à Sibenik pour la nuit. Damien maudit Charlène qui a eu la bonne (excellente) idée de réserver une guesthouse ( Hostel sv Lovre que nous recommandons) dans un ancien monastère dans la vieille ville est donc … entourée d’escaliers !

Nous passons la journée dans cette ville car Damien est toujours malade (et nous ne voulons pas redescendre les escaliers). Nous avons la guesthouse et même la vieille ville pour nous tous seuls. Arrêt pharmacie où la pharmacienne nous fait choisir le paracétamol au packaging (4 ou 5 différentes boîtes pour du paracétamol 500mg). Retour dans notre monastère où nous discutons avec nos hôtes très sympathiques, prof tous les deux quand ils ne s’occupent pas de l’auberge de jeunesse.

Mercredi nous remontons sur Enselle après l’étape sportive escaliers pour suivre 60 kms de la Magistrale qui l’est (magistrale). Bien roulante, eau turquoise, jolies villages, rien à dire si ce n’est un chouillat couvert.

Jeudi matin visite de Trogir puis direction Split par la route de Kastel (succession de châteaux du XIVe environ que l’on n’aura pas vus). En arrivant à Split, nous suivons les panneaux Euro 2018 Gymnasium Handball. Damien est content, à défaut de voir le mach en vrai , il aura vu le stade et ses travaux (échafaudage et coup de peinture à la va vite)! Le soleil étant de la partie, nous pique niquons adossés au palais de Dioclétien (régna de 284 à 305) (UNESCO).

Vendredi, jour de match (Croatie-Serbie) nous sortons pensant nous imprégner de l’ambiance pré match… nous serons finalement dans l’ambiance romaine: visite du palais et ses 38000m2 (non pas de 0 en trop) aujourd’hui rempli de bar, café et boutiques  et toujours son préristyle, son mausolée et son temple de Jupiter. Nous cherchons une statue (celle de Grgur Ninski, évêque qui a réussi à obtenir que la messe soit dite en slavon) pour lui mettre un doigt dans l’oeil gauche car il parait que ça porte bonheur. Au bout de 30 min toujours rien à part une statue de 10m au pied gauche tout usé juste devant nous depuis …30 min…Lumière dans le cerveau … Ce n’est pas l’oeil qu’il faut toucher mais l’orteil! Passons. Visite de la ville et son marché au poisson ainsi que sa plage de sable (pas blanc) puis repos pour nous préparer pour THE match que nous irons voir dans un bar car l’office de tourisme nous a dit qu’il n’y avait pas d’écran géant. L’heure du match arrive, direction la vieille ville où se trouve … un écran géant et des bières ! Petite vérif sur qui est en blanc et qui est en rouge (on veut pas d’histoire) et c’est parti ! L’ambiance est (très) soft, à peine le match fini et gagné par la Croatie tout le monde s’en va.

 

Samedi nous traînons en attendant notre ferry pour l’île de Korcula. Damien et ses cheveux suscitent la curiosité mais apparemment pas la communication: un homme s’approche à 10 cm de lui pour l’analyser sans rien dire puis s’en va ! Nous embarquons dans notre ferry très confortable avec option coucher de soleil sur les îles. A notre arrivée à 18h il fait nuit et nous sommes accueillis par une fête locale en musique (sorte de carnaval), un homme nous aborde, il nous a déjà vu à Sibenik, comme quoi le monde est petit 😉

Dimanche c’est l’anniversaire de Geoffrey (frère de Damien) et Vincent (ami de Damien), pour fêter cela nous dépassons les 3000 kms et nous prenons la pluie toute la journée, nous sommes trempés jusqu’aux os. Nous distinguons derrière les gouttes: des oliviers, des vignes, des montagnes et probablement la mer (on est sur une île rappelons le) mais l’eau ça se confond dans l’eau …Nous finissons tout de même par retrouver l’eau transparente et turquoise malgré la pluie à notre arrivée à Korcula (ville fortifiée et ville de naissance de Marco Polo ?!: la nationalité de celui ci est à l’origine d’un incident diplomatique italo croate en 2011).

Lundi, nos chaussures trempes, nous nous préparons à affronter de nouveau le déluge mais arrivés au ferry le soleil perce et nous enlevons notre enveloppe que nous espérions waterproof. Nous rencontrons un croate voyageur en voiture qui approche les 2m mais passe ses vacances dans une cacahuète (kikiriki en croate). En descendant du ferry, faux plat d’échauffement avant une loooooooooonnngue montée presque au soleil somme toute magnifique à flanc de montagne, vue sur les îles et vignobles. Nous redescendons dans la vallée de la péninsule de Peljesac, le soleil se couvre petit à petit, nous remontons pour déjeuner avec 4 petits chats et redescendons. Bob a voulu faire son intéressant avec un bout de métal mais qui s’y frotte s’y pique : pause crevaison! Nous redescendons sur l’autre rive de la péninsule, magnifique, mais le ciel devient menaçant. Lors d’une pause, Chacha suggère de remettre l’enveloppe waterproof, 2 min plus tard il pleut comme un TROUPEAU de vache qui pissent et ce pour les 3 prochaines heures ! Trempés rebelote nous sommes, nous irons dormir à l’abri dans le village de Ston et se réconforter au restau.

Mardi, il pleut toujours ! O désespoir ! Nous apercevons entre 2 averses la muraille de Chine … euh non de Ston puis re averse sur une jolie petite route et ce sera la dernière averse de la journée ! Alléluia ! Mais dans le doute nous gardons l’enveloppe waterproof pendant deux bonnes heures (du coup il pleut de l’intérieur). Nous retrouvons la magistrale, la route est un peu plus circulante mais le décor est sublime. Pause pic nique en bord de plage et pause digestive à l’ombre d’un platane vieux de 500 ans dans l’arboretum de Trsteno. Nous arrivons avant la pluie à Dubrovnik.

Mercredi, nous visitons Dubrovnik sous un ciel menaçant, nous rencontrons notre première « foule » de touristes (au moins une dizaine d’asiatiques compris). Nous parcourons la Stradun, croisons des amateurs de Games of Throne. La pluie est toute proche, il est temps de se rendre à l’exposition que Charlène attend depuis (presque) le début de notre traversée croate: l’exposition War Photo Limited qui présente le travail de photojournalistes couvrant les conflits  dans différents points du globe. Et là c’est le drame,  l’expo est fermée jusqu’en avril! Pour se remettre de notre déception, nous snobons les remparts pour leur préférer le fort Lovrjenac que nous avons rien que pour nous et duquel nous avons une vue sur les 2kms de remparts qui entourent la ville. Nous rentrons à l’appart tranquillement par le parc et nous occupons d’Enselle qui s’est cassé un rayon.

Demain sera notre dernier jour en Croatie …

 

 

9 réflexions sur “Biograd Na Moru à Dubrovnik

  1. Lambert Sylvie 17 janvier 2018 / 21 h 59 min

    Récits toujours supers merci beaucoup
    Perso je me régale en vous lisant ! !
    Bonne continuation

    J'aime

  2. Margaux 18 janvier 2018 / 8 h 26 min

    Je confirme vous avez passé paradice en passant vite a vélo entre sibenik et trogir! De toute façon je me rends compte que ce n’est pas du tout le même voyage déjà la saison change tout!!! Et on n’était pas descendu aussi bas que vous et on avait fait un peu les terres… Et oui c’est grand la Croatie quand même!!! ^^
    Profitez bien du Monténégro 😉

    J'aime

    • damscha 18 janvier 2018 / 17 h 03 min

      Oui c’est ça on pédale tellement vite 😉 ! Et nous c’est la saison off alors malheureusement bcp bcp d’hébergement campings compris sont fermés … La Croatie c’était grand, le Monténégro ça l’est beaucoup moins 😉

      J'aime

  3. Véronique Dupré 19 janvier 2018 / 8 h 11 min

    Même avec la grisaille les photos sont magnifiques, les récits enchanteurs… J’espère tte fois que le Monténégro vous accueillera avec un peu plus de soleil….
    Je vous embrasse bien affectueusement, bonne route 🙂

    J'aime

  4. MARTINEZ Gisele 19 janvier 2018 / 10 h 58 min

    fin de la croatie sur une trés belle photo de vous deux, je me régale par les photos et ces récits parfois si drôle avec beaucoup d’humour, ça me fait rire, sourire et dire bonne continuation à vous deux
    je vous embrasse de tout mon coeur
    …en fin de compte trés contente d’être si prés de vous en étant pourtant si loin …
    gros bisous
    mamie

    J'aime

    • damscha 19 janvier 2018 / 16 h 09 min

      Merci mamie ! Tu es une vrai geek maintenant dis donc 😉

      J'aime

  5. Michel DUPRE 22 janvier 2018 / 18 h 38 min

    Coucou les jeunes

    Bravo vous êtes déjà à Dubrovnik, j’espère pour vous que le temps va s’améliorer rapidement mais d’après les photos vous avez quand même meilleurs temps que nous (du moins sur Paris et le nord)Comme on est pas encore fin janvier je peux vous souhaiter une super Année « En selle ».
    C’est toujours sympa de vous lire et de regarder les photos.
    Tonton Michel

    J'aime

    • damscha 22 janvier 2018 / 18 h 56 min

      Merci ! Bonne année aussi ! Nous sommes même au Monténégro maintenant et plus précisément à Cetinje , l’ancienne capitale. Et le soleil est revenu ! (il faut se méfier des photos, nous ne sortons l’appareil que quand il ne pleut pas 😉 ) Bises

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s