De Cremona à Mestre

Lundi il pleut des cordes, nous voulons rester sous la couette mais l’hôtel ne veut plus de nous. Pas de problème, nous changeons donc d’hôtel mais ils gardent Enselle car il ne veut pas bouger sous la pluie. Notre deuxième sortie de la journée sera donc pour chercher à manger, cette fois ci problème tout est fermé. Nous trouvons finalement un bouiboui sans enseigne mais plein d’Italiens, on flaire le bon plan…. le menu n’est qu’un bout de papier, sans prix et tout en italien, nous choisissons au feeling des pasta et nous régalons. Ne nous demandez pas l’adresse on ne saurait retrouver, sûrement entre une église et une piazza. Pour le reste de la journée, pas grand chose de plus si ce n’est que Damien a mangé 1kg de panettone (moins 3 tranches) en épilant la roue de Bob pleine d’épines.

Mardi, nous quittons Cremona par les petites routes, très petites routes, encore enneigées. Chacha est comme le temps: gris et glacial, elle est gelée! Nous avançons quand même jusqu’à atteindre 60kms à Casalmaggiore, un cycliste nous indique le chemin pour le centre ville où nous demandons à la seule personne de la place où dormir: un papi qui parle « anglais » mais on n’a toujours pas compris ses indications. Nous entrons alors dans une confiserie, qui nous indique un bed and breakfast qui s’avère très sympa et chaleureux. Vient ensuite la mission quasi quotidienne de la pizza. Pas de chances nous sommes dans une ville sans pizzeria ouverte …A deux doigts de renoncer nous trouvons le Graal dans une petite ruelle sombre: pizza au feu de bois (trop booonnes)!

Mercredi , après un bon petit dèj en compagnie de notre hôte des plus timides mais fan de notre périple, nous enfourchons Enselle. Fini les digues, bonjour les petites routes. En chemin après une pause pipi pour certaine photos pour certain, nous repartons tranquillement entourés par les chasseurs. Une voiture a l’air de nous surveiller de loin, nous plaisantons en disant que nous allons nous faire arrêter. La voiture nous double, 100m plus loin s’arrête et nous stoppe… pour contrôler les photos que nous avons prises. On est toujours perplexe sachant que c’était la « vigilanza ittica », donc la « vigilance des poissons » (?!) et Damien essayait de prendre des oiseaux en photos (ce qui a été raté). Arrivés à Mantova nous visitons la ville vide, notre première basilique du voyage, une expo d’art contemporain dans le palais ducal …Mention spéciale à la visite de la bibliothèque Teresiana datant de 1780 avec ces 45000 ouvrages (vous avez bien lu) sans compter les manuscrits.

Jeudi, nous continuons sur les petites routes, plus grandes que prévues car beaucoup de camion se croisent (on se croirait presque entre Bordeaux et Castets). Damien (bizarrement) est très bavard pour distraire Charlène en la faisant papoter (des camions ?! Où ça ?). A 50kms tout pile nous trouvons une auberge, mais décidons de continuer. A 65kms nous trouvons 2 hôtels, un B&B mais tous fermés, nous ne voulons pas planter la tente car il fait trop froid et en plus nous ne trouvons aucun spot à notre goût (vu l’odeur, épandage de fumier récent). Nous décidons donc encore de continuer…A 80kms, surprise, nous trouvons une ville fortifiée aux remparts très biens conservés (2kms de remparts) et une auberge au propriétaire sympathique. Malgré le jour avancé et la fatigue nous visitons la ville ainsi que sa tour aux étages bien trop nombreux et aux marches transparentes qui ne sont pas du tout du goût de Chacha tout ça pour voir la ville dans le noir ! En plus de cette bonne surprise -la ville- nous trouvons un itinéraire cyclable balisé jusqu’à Venise.

Vendredi, nous prenons donc l’itinéraire cyclable qui nous fait rejoindre un canal et sa digue très bien tondue mais aussi très bien cailloutée (avec des GROS cailloux) qui ne nous fait pas avancer très vite. Sous les encouragements d’une dame au pied de la digue nous oublions vite ces quelques kilomètres pour reprendre notre vitesse de croisière et traverser de jolies villages: Este, Monselice … Cet itinéraire nous fait contourner par le sud les collines du parc Euganéennes d’origines volcaniques et nous fait longer les canaux bordés de châteaux et parsemés de ponts: levants et tournants. Nous arrivons à Padova où nous visitons la basilique San Antonio qui n’a aucun intérêt car Damien n’a pas le droit aux photos (richement décorée avec les reliques d’Antoine: mâchoire, langue et cordes vocales, en plus on peut avoir le nez dessus). La ville plaît beaucoup à Chacha. En prime, sur la place Petra della Valle des fouilles archéologiques sont en cours au fond d’une fontaine pour mettre en lumière les ruines d’un théâtre romain. Au menu ce soir là: pizza potiron mozarella fumée et pizza à la viande de cheval séchée.

Samedi direction Venise ou plus précisément Mestre car Enselle n’est pas autorisé à Venise sous prétexte que les vélos ne nagent pas , et les pédalos alors ? Le soleil fait son apparition et nous découvrons les montagnes enneigées. A notre grand désespoir et pour différentes raisons (pipi/photos) la route sera toujours beaucoup trop urbanisée pour satisfaire nos besoins. L’itinéraire sera balisé de A à Z et sans feinte pour une fois juste un marché bien trop grand nous fera perdre notre cap à la toute fin du parcours. Il est temps d’arriver, malgré le peu de kilomètres nous n’avons jamais été aussi lents. Dans le centre de Mestre, en attendant de rejoindre notre Guesthouse nous prenons notre repas sur une place (sandwichs au gorgonzola). Nous rencontrons alors celui que nous allons appeler Augusto (désolé nous avons oublié votre prénom), philosophe qui souhaite nous prendre en photo pour illustrer son cours sur les déplacements éthiques et l’environnement. Rencontre très sympathique.

P1020521-compressor

ps : laissez nous un commentaire sur ce que vous pensez de la qualité des photos, car on les a compressés pour cet article, merci.

8 réflexions sur “De Cremona à Mestre

  1. Sylvie Lambert 18 décembre 2017 / 19 h 02 min

    Belle qualité pour les photos
    vive les pizzas!!
    profitez bien de venise c’est tout de même mythique. ….

    J'aime

    • damscha 21 décembre 2017 / 18 h 37 min

      et ce soir pour notre dernier jour en Italie … pizza !

      J'aime

  2. Gérard SAUBION 18 décembre 2017 / 21 h 16 min

    Très bien les photos, elles parlent presque … même pour la pizza aux reliques d’Antoine de Padoue ! Gondolez-vous les amoureux sous le Pont des Soupirs, le Rialto et s’il vous reste du souffle visitez Murano et ses verriers, Burano et ses belles maisons colorées. Si on propose un vaporetto à Charlène, ce n’est pas pour faire le ménage !!! n’oubliez pas de narguer les pigeons de la Piazza San Marco pour leur faire remarquer que vous êtes de fameux pigeons voyageurs …

    Aimé par 1 personne

  3. François Vexlard 19 décembre 2017 / 5 h 17 min

    toujours un plaisir de vous lire . C’est génial . Pour les photos , c’est ok ! je ne m’étais pas rendu compte qu’elles étaient compressées . Bientôt Noël et toute la famille pensera bien à vous : il ne manquera que vous au goûter de St Jean ( dommage ) . Bises

    J'aime

    • damscha 21 décembre 2017 / 18 h 36 min

      on ne sera pas si loin à vol d’oiseaux 😉 bises

      J'aime

  4. Estelle 19 décembre 2017 / 7 h 34 min

    Coucou, mon premier commentaire je crois 🙂
    Sympathique ce passage en Italie. Pour les photos il me semble que c’est pas mal mais je regarde sur mon petit écran de téléphone. Hâte de lire la prochaine étape :-* bisous à vous deux

    J'aime

    • damscha 21 décembre 2017 / 18 h 34 min

      sur le téléphone et sans lunettes les photos sont toujours biens 😉

      J'aime

  5. Véronique Dupré 20 décembre 2017 / 8 h 32 min

    Photos très bien, récits très bien
    Je me régale 😉
    Profitez bien de cette halte à Venise pour bien vous réchauffer et pourquoi pas vous reposer un peu…. Tranquille….
    Je vous embrasse bien affectueusement

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s