D’Avignon à Manosque

Finalement pas de jour off à Avignon, nous poursuivons notre route vers Cavaillon pour manger des melons … à la place des melons nous trouvons des rayons costauds pour Enselle. La sortie d’Avignon est laborieuse, le Mr Google veut absolument nous faire prendre la nationale 7 (!?!?!?!?!?!), il est fou ! Nous laissons tomber google et reprenons notre fidèle Mme la Carte (et un peu de chance) qui nous envoie à Caumont sur Durance avec une jolie petite côte qui nous donne un bon coup de chaud, décidément qu’est ce qu’on est lourd ! Mais après toute montée vient une descente (à vérifier tout de même), que nous savourons avec une vue magnifique sur la Durance.

Nous arrivons rapidement à Cavaillon et de bonne heure ce qui nous laisse le temps de visiter la cathédrale de St Véran avec son magnifique orgues orné de boiseries peintes (on cherche encore le dragon que Véran a chassé de Cavaillon vers les Hautes Alpes, pour l’instant on est tranquilles). En guise de récup: ascension de la colline qui surplombe la ville avec vue sur tout le Luberon (attention prononcez LuBEron et non Lubéron pour une meilleure intégration culturelle).

 

La sortie de Cavaillon est sans encombre même si nous devons descendre du tandem en raison de pourcentage trop élevé pour notre tank (et nos petits mollets). Nous comprenons après quelques montées et descentes que nous ne sommes pas sur la bonne route …nous rattrapons finalement la véloroute du Calavon après un stopà l’office du tourisme (où Charlène ne se fait pas une copine en faisant remarquer que la véloroute est male indiquée, oups le « LuBEronais » est apparemment susceptible). La véloroute suit l’itinéraire d’une ancienne voie ferrée, donc dénivelé quasi nul (léger faux plats montants tout du long) et surtout pas de virages, 37kms de ligne droite  parfois à travers la roche creusée pour laisser passer le train. Nous arrivons à Apt, ville du goût, spécialités de fruits confits.

Mercredi 22/11, nous partons pour une fois sans trop d’objectif. Première étape Céreste en suivant la route du tour du Luberon à vélo, fini les lignes droites à perte de vue, nous enchaînons les collines au milieu des vignes et des champs de lavandes sous un grand ciel bleu, routes quasi désertes, c’est magnifique, on adooore! On fait même tomber la veste 😉 A Céreste, pause déjeuner et débat: où ? Quelle route ? Damien pense que Manosque est trop loin, déjà fatigué par le dénivelé, Chacha ne veut pas prendre la « grosse route », trop de voitures qui roulent vites. Finalement, on commencera par la « grosse route » sur quelques kilomètres avant de bifurquer sur une petite route en direction de Manosque, avec une très « grosse montée ». Ca valait la peine, nous traversons un joli village perché au coeur du parc naturel régional du LuBEron. S’en suit 12kms de descente uniquement.

Jeudi , repos pour Enselle et petit passage chez le vélociste car un bruit nous inquiète au niveau du pédalier… finalement le vélociste ne trouve rien d’anormal, affaire à suivre …

Nous nous reposons nos jambes en visitant la ville en forme de poire et en gravissant le Mont d’Or où se trouve une tour ou plutôt un pan de mur, reste de château.

13 réflexions sur “D’Avignon à Manosque

  1. ARCHAMBEAU-SAUBION Annie-France dite tatie Any 23 novembre 2017 / 20 h 16 min

    Impressionnée par votre prose riche et détaillée, c’est comme si nous y étions enfin presque avec la fatigue en moins…
    Admirative de voir que une fois le vélo remisé vous trouviez le temps et l’envie de vous mettre à l’écriture…vos carnets de voyage resteront des souvenirs à jamais, illustrés par vos photos
    Merci pour ce partage
    Je vous embrasse et « on the road again »

    reuve n’
    criture

    J'aime

  2. Gisclon 23 novembre 2017 / 20 h 22 min

    Où êtes-vous à Manosque que je puisse vous faire un petit coucou ?
    Daniel Gisclon un copain de Thérèse qui habite Pierrevert (4 Kms Manosque) .
    Sinon votre blog est extra !

    J'aime

    • damscha 24 novembre 2017 / 17 h 22 min

      Dommage, nous ne sommes plus à Manosque …J’avais zappé que tu habitais pas loin …

      J'aime

  3. Gérard SAUBION 23 novembre 2017 / 20 h 33 min

    Effectivement Manosque est une belle ville du Lubéron où je suis passé en 2015 pour aller à Chorges à côté de Gap pour les PEP. Véronique, la fille de Jean Marc et Marysa, la cousine en second de votre Véro et néanmoins mère, habite Manosque, elle travaille dans une banque de cette ville.

    J'aime

  4. gerard dupre 23 novembre 2017 / 21 h 49 min

    vous etes trop fort…pour l’instant!lol attention quand au pedalier….bisous

    J'aime

  5. Fabienne Prieur 23 novembre 2017 / 23 h 03 min

    Wahouh Ce beau Ciel bleu, C’est mieux que la pluie de votre 1ere semaine !
    Il est génial votre blog, merci de nous faire partager votre belle aventure.
    Profitez un max !
    Bises

    J'aime

  6. véronique dupré 24 novembre 2017 / 6 h 56 min

    ce tonton…..quelqu’un quelque part…c’est génial!
    …merci beaucoup les enfants(hum!)pour ces récits et ces photos,je me régale
    mamie savoure également et pour ne rien perdre relie tout jusqu’au début, c’est cool

    J'aime

  7. Gisclon 24 novembre 2017 / 7 h 43 min

    Bienvenu à Manosque où naquit Jean Giono, ce grand voyageur immobile. Et bravo pour cette aventure que vous nous faites partager quotidiennement.
    Daniel Gisclon, le frère de Pascal qui connait bien Thérèse.

    J'aime

  8. Thérèse Dupont 24 novembre 2017 / 11 h 21 min

    De belles photos avec de bons angles de prise…mais une seule de nourriture…que se passe-t-il?

    J'aime

    • damscha 24 novembre 2017 / 17 h 26 min

      Pas le temps de la prendre en photo, on l’a déjà avalé (et les sandwichs c’est pas très photogénique)

      J'aime

  9. Sylvie Lambert 24 novembre 2017 / 13 h 32 min

    Super de vous suivre dans votre aventure la température est remontée et le soleil est au RDV c’est plus cool à vélo biz Sylvie

    J'aime

  10. tatie Any 24 novembre 2017 / 16 h 50 min

    admirative que vous ayez le temps et l’envie de vous mettre à l’écriture quand la journée est finie et que le repos est bienvenu
    c’est tant mieux pour nous qui voyageons grâce à votre carnet de voyage rédigé et illustré de belles photos
    continuez à découvrir la France avant de la quitter et merci pour ce partage
    ON THE ROAD AGAIN (référence à B.Lavilliers que nos verrons en concert le 1° décembre à Paris avec Adrien)
    bises à vous

    J'aime

  11. Marti Catherine 14 décembre 2017 / 20 h 00 min

    Hello, je prends votre périple en cours…vite, vite votre passage à Cavaillon m’attire et m’enchante… alors je
    continue et c’est bien beau toutes ces photos!
    ça fait du bien dans notre quotidien un peu gris, merci et bon courage.

    Catherine, une cavaillonaise pour de vrai.

    P.S.: les luberonnais sont pas sympas, normal c’est des parisiens! hi, hi!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s